Paiement en 3 fois & Chèques vacances

6 Questions que se posent les parents avant d’envoyer leur enfant en Colonie de vacances

Totemia Logo Écrit par Totemia|2021-12-02 18:04:07

Envoyer son enfant en colonie de vacances n’est pas quelque chose de simple. En fonction de son âge et de sa capacité à vivre sans ses parents, en fonction de sa personnalité, il est toujours compliqué pour une mère et un père de laisser partir son enfant dans un lieu et avec des personnes que l’on ne connait pas. Une colonie de vacances suscite donc souvent beaucoup d’interrogations de la part des parents. Comment va se passer le départ ? Que faut-il emporter ? Est-ce qu’il y aura assez d’accompagnateurs ? Les lieux sont-ils sécurisés ? Peut-on communiquer avec nos enfants ? etc…

De plus, lorsqu’il s’agit d’un premier départ en colonie de vacances, il est encore plus difficile, du côté de l’enfant et du côté des parents de vivre une telle séparation. Partir en colonie de vacances pour la première fois, c’est partir à l’aventure, vers quelque chose d’inconnu. Cette étape de la vie peut être assez angoissante, mais au moment du départ, l'angoisse laisse toujours place au bonheur !

1. Comment gérer l’angoisse de la séparation chez son enfant qui part en colonie de vacances ?

Colonie de vacances

Pourquoi mon enfant est-il angoissé de partir en colonie de vacances ?

Un enfant qui part pour la première fois en colonie de vacances peut être rapidement angoissé de quitter ses parents s’il n’a pas l’habitude de se retrouver loin de la maison. Il prend conscience qu’il va perdre ses repères, qu’il va se retrouver dans un groupe d’enfants qu'il ne connait pas.

C’est un peu comme se retrouver dans une nouvelle classe à la rentrée scolaire, dans laquelle l’enfant ne connait personne et doit apprendre à se faire de nouveaux amis. Cela peut être très impressionnant, d’autant plus qu’il dort aussi loin de chez lui, dans un univers qui ne lui est pas du tout familier.

En colonie de vacances, les repères du quotidien sont bouleversés ; Un enfant qui a l’habitude de dormir avec une veilleuse, ou de s'endormir avec sa mère ou son père, devra apprendre à faire autrement.

Cependant, un enfant a un pouvoir d’adaptation assez incroyable lui permettant de très vite oublier ses angoisses et laisser place à l’amusement en seulement quelques secondes. Il faudra dans l’idéal anticiper la difficulté de la séparation en lui permettant de mieux appréhender un manque et mieux gérer ses angoisses.

Comment mieux anticiper une séparation ?

S’il s’agit de son premier départ en colonie de vacances et qu’il n’est jamais parti de la maison, proposez-lui de s’habituer à vivre en dehors de la maison en allant dormir chez un ami sur une ou plusieurs nuits, dans un environnement qu’il connait déjà. Il pourra ainsi connaître cet effet que de ne pas dormir à la maison et se sentira davantage autonome pour son départ en colonie de vacances. Il pourra même vous partager ses peurs et angoisses ressenties lors de cette première nuit en dehors de la maison.

Ainsi, vous pourrez lui apporter un soutien et discuter de ses peurs, qu’il pourra ensuite mieux gérer lors de son départ en colonie de vacances.

De plus, plus il parle du séjour, mieux c’est. Il pourra alors extérioriser ses craintes et ses attentes et éviter une crise d’angoisse le jour J. Montrez-lui des photos du séjour dans lequel il va, des photos des lieux, des chambres, des animateurs. Donnez-lui la liste des activités auxquelles il pourra participer, le programme du séjour etc.

Par ailleurs, faites en sorte de le rendre de plus en plus autonome avant son départ en colonie de vacances ; donnez-lui des petites tâches ménagères comme vous aider en cuisine, mettre la table, faire son lit, ranger sa chambre, étendre son linge, et faire sa valise ! Il se sentira plus grand, plus indépendant vis-à-vis de vous, et aura davantage confiance en lui.

Comment rassurer son enfant le jour du départ en colonie de vacances ?

Le jour du départ, il se peut que votre enfant ait une soudaine envie de ne plus partir du tout. C’est tout à fait normal. Pour gérer cela, rassurez-le ! Dites-lui qu’il ne va pas le regretter et qu’il va vivre une expérience inédite et se faire pleins d’amis. Par ailleurs, certains enfants ressentent un sentiment de culpabilité en partant de chez eux et en vous laissant parfois seul/seule.

Dites-lui que vous allez profiter de son absence pour réaménager sa chambre, faire du bricolage ou aller voir des amis, et qu’il n’a aucun souci à se faire. Si vous êtes stressé le jour de son départ, il va le ressentir et s'approprier votre angoisse.  Ne lui faite surtout pas savoir que vous redoutez son absence aussi. Il risque de se sentir responsable et de ne plus pouvoir partir.

2. Comment est organisée la surveillance des enfants et par quelles normes organisationnelles ?

Colonie de vacances, les activités

Le statut d’Agent de Voyage de Totemia, pour apporter une garantie de professionnalisme et de sérieux 

Totemia a mis en place un programme spécial pour organiser la future colonie de vacances de votre enfant en toute tranquillité. Nous sélectionnons et vérifions le sérieux et les agrémentations, labels et certifications des organismes.

Nous leur demandons de s’engager sur le respect des normes organisationnelles et sanitaires du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Enfin, pour conforter encore plus la décision des parents d’envoyer leur enfant en colonie de vacances, nous exposons les évaluations et commentaires de nos anciens clients, parents et enfants, sur chacun des séjours.

Ne pas confondre nombre d’enfants inscrits et surveillance

En colonie de vacances, en fonction des organismes et des séjours, le nombre d’enfants inscrits est plus ou moins important. Cependant, quel que soit la taille du groupe, la surveillance est exactement la même. En effet, lors d’une colonie de vacances à la montagne par exemple, si le groupe est composé de 40 enfants, ils vont être bien évidemment répartis en plus petits groupes, de 6 à 8 enfants maxi, en fonction de leur âge, et de leur niveau sportif s’il s’agit d’un séjour sportif intensif. Chacun de ces groupes est donc géré par un accompagnateur, diplômé et professionnel.

3. Que faut-il emmener dans la valise de son enfant ?

Quelles affaires doit-il prendre pour son départ en colo ?

Dans un premier temps, si votre enfant part en colonie de vacances en février, sa valise ne sera pas la même que pour un départ en colo en plein été. La saison est donc bien évidemment à prendre en compte pour faire la valise de son enfant. De plus, en fonction de la destination, des éléments seront à prendre en compte. Si la colonie de vacances de votre enfant se passe à la Montagne en été, le climat ne sera pas forcément le même que lors d’un séjour en bord de mer.

Exemple ; une colonie de vacances à la montagne - il faudra prévoir des chaussures de marche, résistantes et qui tiennent bien la cheville pour pouvoir participer à des randonnées. Il faudra aussi ajouter des pulls chauds, même si votre enfant part en plein mois de juillet, à la montagne, le soir, les températures peuvent soudainement baisser.

Il ne faudra pas oublier une casquette ou un bob, des chaussettes montantes, un anorak en cas de pluie, mais aussi des lunettes de soleil pour protéger ses yeux de la lumière en haute altitude. De plus, pourquoi pas ne pas lui confier une gourde, une banane et un petit sac à dos pour les nuits en bivouac ? Attention, l’objectif n’est pas de le charger pour rien. Donnez-lui l’essentiel et sachez que les organisateurs et accompagnateurs sont aussi très bien équipés !

Par ailleurs, sachez aussi qu’il est toujours possible de laver son linge en colonie de vacances. Les organisateurs s’occupent de faire des machines de vêtements. Il est donc inutile de prévoir des sous-vêtements pour tous les jours. Votre enfant pourra avoir des vêtement propres tout au long du séjour.

Un trousseau pour ne rien oublier !

Sachez que lors de la préparation d’un départ en colonie de vacances, les organisateurs pensent à tout ! Vous recevrez un document appelé « Trousseau » afin de ne rien oublier dans la valise de votre petit trésor. Le trousseau est un élément phare d’un départ en colonie de vacances. Vous pouvez aussi l’utiliser comme un élément ludique à utiliser pour responsabiliser votre enfant sur ses affaires tout en rendant ce moment de checklist amusant.

Lire notre article "Conseil pour préparer la valise de son enfant".

Quel style de valise doit-on donner à son enfant ?

Lorsque votre enfant part en colonie de vacances, et spécialement lorsqu’il voyage en train ou en avion avec les équipes de l’organisme, même si des accompagnateurs sont là pour aider, il est préférable de lui confier une valise à roulettes afin qu’il puisse la faire rouler sur les quais entre deux correspondances. Par ailleurs, inutile de lui donner une valise trop grande. Il est possible, en compartimentant les affaires correctement, de faire tout entrer dans une petite valise. Cela l’aidera aussi à prendre soin de ses affaires, et prendre le temps de tout plier.

Cependant, si votre enfant part en colonie de vacances en camping, la valise à roulettes sera beaucoup moins pratique. Optez alors plutôt pour un sac à dos avec multiples poches afin de bien organiser ses affaires.

Ne mettez pas de cadenas à code sur la valise de votre enfant lors de son départ en colo !

Il n’est pas recommandé d’ajouter un cadenas sur la valise de votre enfant. Pourquoi ? Si votre enfant a oublié le code et que vous n’êtes pas joignable, votre enfant ne pourra pas récupérer ses affaires ou se changer, sauf à faire sauter le cadenas à la pince. Sachez qu’en colonie de vacances, et lors des transports, les accompagnateurs veillent rigoureusement aux valises des enfants, toujours regroupées ensemble afin de ne pas avoir de perte ou de vol. Une fois sur place, les animateurs peuvent récupérer les objets plus précieux afin de les garder en lieu sûr.

4. Faut-il donner de l’argent de poche à son enfant pour un départ en colonie de vacances ?

Plusieurs critères sont à prendre en considération pour donner de l’argent de poche à son enfant lors d’un départ en colonie de vacances. Premièrement, son âge. En effet, s’il s’agit d’un enfant en bas âge, il n’aura pas le même besoin qu’un adolescent. De plus, les animateurs laissent beaucoup plus d’autonomie aux adolescents, pour aller s’acheter une glace ou faire du shopping par exemple, que pour des enfants ou près ados.

Ainsi, pour un jeune de 14 à 18 ans, vous pourrez en discuter avec lui directement et établir un petit budget shopping et petits plaisirs sans oublier les souvenirs. Pour un enfant de moins de 12 ans, le budget ne sera pas le même. Il faut davantage prévoir une dépense dans un petit souvenir ou une carte postale plutôt que dans des vêtements par exemple.

Sachez qu’une colonie de vacances n’est pas organisée sur les dépenses des participants. Les enfants comme les adolescents sont toujours occupés par des activités, excursions, visites etc. Les temps de dépenses sont donc assez limités. Cela ne sert donc à rien de donner trop d’argent à son enfant ; il risque de le perdre d’ici la fin du séjour et de ne dépenser qu’une petite partie.

5. Comment peut-on communiquer avec son enfant durant sa colonie de vacances ?

Colonie de vacances, comment communiquer avec son enfant ?

Est-il possible de téléphoner à son enfant pendant sa colo ?

Il est bien évidemment possible de téléphoner à son enfant pendant son séjour en colonie de vacances. Cependant, nous ne le conseillons pas toujours aux parents. En effet, les enfants sont toujours occupés dans des activités, excursions et jeux tout au long de la journée. Une fois que votre enfant est intégré au groupe, il ne pense plus à sa séparation avec ses parents et au fait d’être loin de la maison.

Votre appel pourrait donc lui donner une petite boule au ventre et faire surgir de nouveau ses angoisses associées à votre séparation. Cependant, si votre enfant possède un téléphone portable lors de sa colonie de vacances, il pourra bien évidemment vous téléphoner quand il le souhaite. Si cette démarche vient directement de lui-même, cela est différent.

Les téléphones portables sont-ils autorisés en colonie de vacances ?

Oui, les téléphones sont autorisés dans la plupart des séjours sur Totemia. Cependant, les organisateurs veillent à ce que les enfants ou adolescents en fassent bon usage. Leur utilisation doit être limitée pour ne pas contraindre la vie en communauté, et pour éviter qu’un enfant reste dans son coin sans se sociabiliser. Nous conseillons donc aux parents de communiquer davantage avec le directeur de la colonie de vacances pour ne pas inciter son enfant à trop utiliser son téléphone. Le directeur pourra ainsi vous donner l’ensemble des informations utiles et nécessaires et vous éviterez de vous inquiéter pour rien si votre enfant vous fait part d’un petit problème de dispute par SMS…

Qui et comment peut-on joindre sur le lieu de la colonie de vacances ?

Lorsque votre enfant part en colonie de vacances, des documents sont remis aux parents en amont du départ. Sur ces documents, les parents disposent de numéros de téléphone et adresses postales qui permettent de téléphoner à l’équipe de direction du séjour si nécessaire. Vous pourrez ainsi discuter avec les encadrants de la colonie de vacances ou téléphoner directement au centre de vacances pour joindre votre enfant. Si nos accompagnateurs et équipes ne sont pas disponibles au moment de votre appel, n’hésitez pas à y laisser un message vocal pour être rappelé rapidement.

Comment suivre les actualités et les activités des enfants ?

La mise en place d’un blog est très tendance dans l’organisation d’une colonie de vacances. En effet, les familles sont informés d’un lien de blog en amont de la colonie de vacances et peuvent ainsi suivre tout le programme du séjour y compris les photos et vidéos publiées. Ils pourront se faire une vraie idée de l’ambiance de la colo, voir leur enfant en photo ou vidéo sur l’une des activités du jour etc.

Peut-on envoyer du courrier à son enfant pendant sa colonie de vacances ?

En amont du départ en colonie de vacances, les organisateurs informent les parents des numéros de téléphone joignables ainsi que de l’adresse postale du séjour. Ainsi, il est tout à fait possible d’envoyer un courrier à votre enfant, chose qui est aussi traditionnelle en colo ! La remise du courrier aux participants ! Cependant, si la colonie de vacances s’organise à l’étranger, il est souvent plus compliquer de recevoir du courrier et les délais sont toujours plus long, ce qui ne garantirait pas la bonne réception d’une lettre avant la fin du séjour.

6. Quels sont les réels bienfaits d’une colonie de vacances sur votre enfant ?

La colo, un projet fédérateur

En temps de crise sanitaire, nous savons que la cohésion sociale, la pratique du sport et la découverte de nouvelles activités, de nouveaux horizons, prennent une importance toute particulière notamment chez les jeunes.

Le départ en colonie de vacances vacances constitue un soutien à la parentalité et est un facteur d’inclusion sociale des enfants et des adolescents en leur permettant de quitter leur environnement quotidien et de favoriser la mixité sociale.

Ces vacances collectives contribuent donc en effet à une meilleure égalité des chances par la découverte d’autres régions et l’ouverture à des réalités différentes du quartier d’origine.

La colonie de vacances participe au développement personnel d’un enfant

Partir en vacances loin de ses parents est un grand pas dans la vie de façon générale. Cette étape est importante pour le bon développement des enfants qui apprennent à vivre en autonomie et à devenir plus indépendants. Un enfant de plus bas âge va généralement totu vivre avec ses parents jusqu’à son adolescence, voir sa majorité. Lui permettre de vivre des expériences à lui, qu’il va être fier de raconter ensuite à sa famille, va lui permettre de prendre confiance en lui et se sentir plus « grand ».

De plus, en colonie de vacances, les enfants sont toujours occupés à participer à de nouvelles activités, notamment des activités sportives. Le sport permet de développer en eux un vrai esprit d’équipe et de cohésion. Ils vont aussi apprendre à se dépasser, affronter leurs angoisses et gérer leur stress. C’est pourquoi, la colonie de vacances constitue de réels bienfaits sur le développement personnel des jeunes.

À lire aussi : Conseils pour bien préparer le séjour de son enfant pour sa première colo

Mais aussi : Préparation d'une colonie de vacances, soyez attentif au projet pédagogique

Voici l’ensemble des questions récurrentes ainsi que nos réponses, pour vous permettre de mieux anticiper le départ de votre enfant en colonie de vacances, et mieux gérer cette première étape.